Mais êtes-vous maso ?... Etudions nos derniers présidents. Mitterand était plus ou moins compromis avec le système nazi. Chirac passe sa retraite devant les tribunaux. Le suivant avait sorti d'affaire quelques copains enlisés dans des histoires pas claires. Le dernier distrait la galerie avec ses aventures incertaines. On continue? Non on met en place un concours pour la présidence.

Est ce qu'un concours accouchera d'un président honnête? Non, pas tellement plus.

Il sera plus jeune.

Il ne sera pas, à moins d'avoir triché au concours, parvenu au pouvoir par des malversations financières et des manoeuvres électoralistes.

Il ne nous coûtera pas un sou. Son salaire peut bien rester de 17000 euros par mois comme actuellement,  bien que je trouve cela excessif, mais en tout cas l'accession au poste aura été une belle économie.

Il aura des compétences, celles selectionnées par le concours. Donc on peut y mettre ce que l'on veut.

En attendant vos 17000 euros... L'auteur de ce blog est écrivain et a aussi publié une fiction politique "T2A" disponible en livre électronique sur http://www.amazon.fr/T2A-Catherine-Marcincal-ebook/dp/B014N3KKJA